Lorsque l’on travaille sur les loisirs féminins et des objets dits « pour les filles », on se retrouve souvent confrontés à des avis tranchés et souvent sans fondement du type « les jeux pour filles sont nuls », « les jeux pour filles ne sont pas des vrais jeux », « oh non, moi je ne joue pas à des jeux pour filles ! ».

Il reste encore beaucoup de chemin à parcourir sur la question de l’appréciation dans nos sociétés du loisir féminin dans nos sociétés occidentales et certains secteurs sont plus ou moins dépréciés. Dans ce petit article je propose de revenir sur le cas du jeu vidéo… [Edit : en fait il est pas petit]

Continue reading