Et on continue notre défi des 30 Day Video Game Challenge sur ce nouveau post, histoire de continuer à y voir clair ! Rappel du principe: un jour = une question à propos des jeux vidéo. Une édition spécial otome game !

Toutes les mises à jour seront également sur Facebook et Twitter (#30dayvideogamechallenge), mais pour tous les détails sur les choix du challenge et les jeux, ça se passe ici ! Nous voilà repartis pour dix jours d’otome avec les challenges du day 11 à 20. Amusons nous !


Ce post est la suite du Décembre, 30 Day Video Game Challenge! Day 1 à 10

Day 11 – Gaming system of choice
Plateforme de jeu habituelle/préférée

Voilà une question facile je pense, lorsqu’on parle d’otome game. Pour moi, c’est la PS Vita ! La petite console portable de Sony, sortie en 2011 au Japon.

ma_vita

Ma petite Vita ! Le modèle Light Pink

En fait c’est sur cette console qu’on trouve les meilleurs otome, et la plupart des otome en général. Avant elle c’était la PSP, la portable précédente de Sony, qui tenait ce rôle, mais dans une moindre proportion. A ce propos Anne Lee du Blog Chic Pixel avait écrit un article sur www.zam.com: Dating sims for women find a home on the vita. Bien sur, la majorité de ces otome sont en japonais, et ne sortent pas du Japon.

psvita_games

Petit aperçu des jeux disponibles (il n’y a pas que ça hein !)

Toutefois, il y en a tout même quelques uns en anglais, et les localisations et les annonces de localisation sont de plus en plus nombreuses. En revanche, en français il y a encore du chemin à faire !

Aujourd’hui le smartphone devient une plateforme de plus en plus présente dans le marché de l’otome, mais il faut dire ce qui est… La qualité est très, très inégale.

Retour au sommaire

Day 12 – A game everyone should play
Un jeu auquel tout le monde devrait jouer

Il y en a tant et peu de monde joue aux otome, alors lequel choisir ? Tout le monde devrait jouer aux otome déjà. Mais puisqu’il faut en choisir un, ça sera Hatoful Boyfriend, sorti en 2011. Pourquoi ? Parce que ce jeu est drôle, et que le monde a besoin de rire. Enfin je dis ça, mais il n’est pas que drôle: c’est un jeu merveilleux aux multiples facettes et riche en émotions (oui, j’ai aussi pleuré devant Hatoful Boyfriend).

hatoful_ecrana

Ce jeu est plutôt connu, mais au cas où: l’héroïne à incarner est une humaine qui entre dans le lycée St-Pigeonation. La plus belle académie des pigeons, par les pigeons, pour les pigeons. Donc c’est un lycée rempli de pigeons et les personnages à draguer sont des pigeons. Ce jeu semble complètement fou au premier abord, mais en réalité derrière cette folie se cache un scénario complexe, bien ficelé, et captivant.

hatoful-boyfriend-4

Et pourtant je déteste les pigeons

Le jeu ayant toutefois une forte dimension parodique, je me suis toujours demandée s’il était aussi drôle d’y jouer sans connaître un peu l’univers des otome et autre dating sims… Toutefois son succès a fait que ce jeu a eu une bonne audience. Il est traduit dans plusieurs langues, dont le français ! Disponible sur plusieurs plateformes, PS Vita, PS4, Steam… Et régulièrement en promo.

Je le conseille vivement ! En plus il n’est pas très long à finir.

Le blog Otomestreet a publié un article sur ce jeu ! Allez voir pour en savoir plus ! Sachez que pour ma part Higure Angel est ma route préférée. Mon pseudo sur Twitter Edel Blau vient de là.

Retour au sommaire

Day 13 – A game you’ve played more than five times
Un jeu auquel vous avez joué plus de cinq fois

Comme je le disais, ce n’est pas vraiment dans mes habitues de jouer et rejouer au même jeu… La principale raison étant que je n’ai pas le temps ! La deuxième étant que j’ai beaucoup de jeux à tester, donc je m’attarde peu à faire et refaire les routes !

Toutefois il y a quand même UNE route que j’ai faite au moins cinq fois (bon peut-être quatre, mais je l’avais recommencé il n’y a pas longtemps). Il s’agit de la route de Himuro Reiichi, le beau professeur dans Tokimeki Memorial Girl’s Side 1st Love Plus.

tokimeki-memorial-girls-side-1st-love-full-368755

J’ai déjà parlé plusieurs fois de ce jeu, mais je vais m’attarder sur cette route. C’est ma préférée, bien sur, parce que ce prof est le plus craquant. Il aborde l’héroïne avec un mélange de gêne, d’assurance, et un décalage particulièrement touchant. Et si j’ai fait cette route plusieurs fois, au départ, c’était intéressé ! En effet il y a un objet à avoir lors du premier anniversaire de l’héroïne que je n’ai JAMAIS réussi à avoir. Un sac.

Alors de temps en temps je refais cette route avec l’espoir d’avoir le sac… Et longtemps, j’ai essayé de faire d’autres routes et puis…

tokimeki-fanart

C’est exactement ça (impossible de retrouver l’artiste T.T)

Retour au sommaire

Day 14 – Current (or most recent) gaming wallpaper
Actuel (ou le plus récent) fond d’écran d’un jeu

Ce n’est pas vraiment une habitude que j’ai de mettre des fonds d’écran de jeu. Je préfère les photos d’endroits où j’ai été en vacances… Alors ce commentaire sera court !

Actuellement j’ai 707 de Mystic Messenger sur mon smartphone ! (j’ai déjà dis que j’adorais ce jeu ?)

letsmarryinspaceship

Sur mon téléphone, il est rogné sur les côtés bien sur, mais l’essentiel y est !

Et il y a quelques mois j’avais mis un décor de Code: Realize ~Guardian of Rebirth~ sur mon ordinateur. J’ai toujours eu un faible pour l’esthétique steampunk qu’on retrouve dans ce jeu.

code-realize

Un des décors, j’avais trouvé l’image en farfouillant le net…

Vous savez tout !
Retour au sommaire

Day 15 – Post a screenshot from the game you’re playing right now
Postez un screenshot du jeu auquel vous jouez en ce moment

En fait je n’ai plus tellement de temps pour faire joujou, mais j’ai toujours un jeu en cours sur ma Vita! J’y joue depuis mai dernier, c’est dire. En plus il est en japonais, je mets bien trois jours à traduire un dialogue, ce qui fait que j’en suis toujours au premier chapitre.

J’ai déjà évoqué Hakuoki: demon of the Fleeting Bloosom dans ce challenge, qui fait partie de mes otome préférés. Le jeu a plutôt bien marché, très bien même et il y a eu des suites, des adaptations, etc. Et ça: Hakuoki Sweet School.

hakuoki-sweet-school

Si vous avez joué à Hakuoki, vous savez pourquoi cette image est troublante !

Hakuoki, au départ c’est un otome qui se déroule durant l’une des périodes troubles du Japon, le passage de l’ère Edo à l’ère Meiji et qui adapte librement l’histoire des personnages du Shinsengumi. Je l’avais évoqué dans « Scène de jeu la plus triste » parce qu’en effet l’histoire est plutôt dure avec ces personnages. Un otome à l’ambiance plutôt sombre, très solennelle, et avec une touche de poésie mélancolique qui donne un tout plutôt réussi.

Et puis, un jour les producteurs on décidé de sortir Hakuoki Sweet School, qui reprend tous les personnages et les place dans un univers lycéen contemporain ! Personnellement j’ai eu un choc, puis un fou rire. Y jouer créé tout de même chez moi un certain malaise, même si c’est très mignon et pas si mal foutu (mais quand le plus grand guerrier du Japon se retrouve prof de lycée… Non. Je sais pas. Non.). Autre exemple sur le screenshot, vous avez les trois grands méchants du jeu, en mode lycéen, et qui perdent toute crédibilité…

Ah oui puis j’ai commencé Uma no Prince Sama… Un otome avec un cheval qui a la tête d’un ikemen !

umanoprincesama

Et il y en aurait même un autre !!!

J’adore ce truc ! C’est tellement… Bizarre. Et il vient de sortir en anglais ! En fait je crois que j’aime bien les jeux bizarres.

Retour au sommaire

Day 16 – Game with best cut scenes
Jeu avec les meilleures « cut scenes »

Cut scenes, littéralement « scènes coupées » peut se traduire par « cinématiques », mais c’est assez rare dans les otome. On peut aussi inclure dans « cut scenes », toutes ces petites scènes de narration qui sortent du gameplay. On a donc des équivalents ! Oui, je triche un peu… En fait l’équivalent ce sont nos fameuses CGs (Computeur Graphics) qu’on adore collectionner.

Et j’ai du mal à voir qui sort du lot. Je dirai bien personne. Il n’y a pas vraiment d’originalité d’un titre à l’autre dans la façon de traiter ces cutscenes. Le visual novel se contente de continuer sa narration sur la scène, et les jeux de gestion utilisent le visual novel dans ces cut scenes… Que faire ? Du coup je me sens lesée là en tant que joueuse d’otome !

Toutetois, j’ai essayé de trier entre les plus jolies, les plus amusantes, les plus émouvantes…

Et histoire de citer un jeu qui a des CG bien sympas, je citerai Uta No Prince Sama (le premier sur PSP), car il y a de tout là dedans.

utapri-repeat-cgs-uta-no-prince-sama-25761249-480-272

Il faut quand même savoir que l’héroïne est mal à l’aise sur une bonne partie des CGs

Et déjà premier bon point, il y en a pas mal ! Des drôles, des tristes, mignonnes ou carrément malsaines (oui, il y avait des choses à corriger dans ce jeu, mais bon je le conseille tout de même).

J’ai cogité longtemps juste pour ça ! Donc très franchement, si vous voyez mieux je suis preneuse !

Retour au sommaire

Day 17 – Favorite antagonist
Antagoniste préféré.e

Le pouvoir aux vilain.e.s ! Au final je n’en ai pas trouvé tant que ça dans l’univers des otome ! Et puis ce qui est sympa, c’est que souvent le monsieur grand vilain fait partie des personnages avec qui développer une romance (attention j’ai pas dit que c’était sain).

Mon préféré, est le grand vilain d’Hakuoki que je vous avais déjà montré en Day 15, version lycéen. Revoilà Kazama Chikage cette fois sous sa vraie forme, un démon au « sang-pur » doté d’une force surnaturelle et quasiment invincible!

kazama_chikage

Eh ouais les méchants ils fument

Soyons clair, le personnage est un méchant ! Il est particulièrement agaçant vu qu’il arrive toujours quand il ne faut pas, sa philosophie de vie est à vomir et sa relation avec l’héroïne est loin d’être ma préférée car elle s’apparente plus à un syndrome de Stockholm qu’à une romance (du moins dans le premier volet). Toutefois c’est vraiment un vilain charismatique, notamment avec cette flegme permanente et une assurance à toute épreuve. Ajoutons que le travail de voice actor de Tsuda Kenjiro a su sublimer la dimension charismatique de ce personnage.

Et je me devais de citer le deuxième, qui vient d’Hatoful Boyfriend, et il s’agit de l’infirmier Iwamine Shu, la perdrix psychopathe.

shuuiwamineremakeicpss

Pas de doublage dans Hatoful, ni autant d’heures de jeu que pour Hakuoki, mais le personnage est tout de même bien construit, suffisement pour en faire mention ici! Pas de spoils! Mais sachez que sa route, comme le reste d’Hatoful Boyfriend, est excellente bien que complètement bizarre. Je ne pouvais pas passer à côté !

Retour au sommaire

Day 18 – Favorite protagonist
Protagoniste préféré.e

Les héros et héroïnes, ceux et celles qui font les histoires sont toujours nombreu.ses.x dans les otome ! Ensuite, comme je l’ai déjà dit, les héroïnes ne sont pas souvent terribles terribles… Mais quand même, il y en a qui sont assez sympathiques ou du moins attachantes !

Et parmi celles là il y a Merui Lucas, l’héroïne de RE: Alistair.

merui_lucas

Il s’agit d’une production occidentale, et c’est peut-être pour ça que j’aime bien l’héroïne, plus pêchue et indépendante que celles qu’on retrouve généralement dans les otome japonais. Elle ne se laisse pas faire, elle est sympathique, et surtout elle est skillée ! C’est une excellente gameuse !

Enfin, rendons leur grâce quand même car il y en a des chouettes. Je vous avais déjà parlé d’Inafune Saki (Sweet Fuse), qui elle ne se laisse pas faire non plus ! Pleine de talent mais plus passive : Nanami Haruka (Utapri). Dans le genre tsundere, il y a Kuga Mikoto (Norn9), et dans le style trop chou pleine de potentiel inexploité: Yukimura Chizuru (Hakuoki). Mine de rien je les aime bien.

hday18

Saki, Haruka, Makoto et Chizuru

Retour au sommaire

Day 19 – Picture of a game setting you wish you lived in
Image d’un jeu dans lequel vous souhaiteriez vivre

Quel beau sujet ! Lorsqu’on pense otome game, on pense souvent univers lycéen… Mais bon ça, on connaît ! Il y a quand même quelques univers décrits qui sont sympathiques, et mes préférés sont les mondes fantastiques.

Parmi ceux-là : la réalité alternée de Code: Realize ~Guardian of Rebirth~ et son Londres en mode steampunk où tout fonctionne à la vapeur.

code_realize_gs-1code_realize_gs-2code_realize_gs-3code_realize_gs-5

Alors oui, il n’y a pas de wi-fi et les femmes doivent porter des corsets, mais le monde est trop beau. Et comme dans pas mal d’otome il est peuplé de beaux gosses

Retour au sommaire

Day 20 – Favorite genre
Genre préféré

Si ce n’était pas évident, le genre que je préfère, c’est les otome games ! Bon, après peut-être qu’on peut diviser en sous-genre… Bien que l’on ne reçoive pas beaucoup de produits en occident, avec l’arrivée des productions sur smartphone, univers et catégories sont de plus en plus distincts (lycéens, samouraïs, au travail, au sein d’un groupe d’idols, d’équipes sportives, de vampires, de mondes fantastiques, etc.) Toutefois je ne vais pas rentrer dans les détails ici car il y aurait trop à dire !

Mais mon genre préféré est un genre qui n’est pas assez représenté: les WTF, tels Hatoful Boyfriend, ou Uma No Prince Sama. J’en veux plus ! Si vous en connaissez je prends TOUT.

Hatoful Boyfriend_20150723002346

Yé, so sexy !

Sinon, j’aime beaucoup les classiques type univers scolaires (lycée ou université, je ne veux pas y vivre, mais je veux bien y jouer) et contemporains. Je ne suis pas contre une touche de fantastique dedans d’ailleurs, au contraire! J’adore aussi tout ce qui est fantastique…

Retour au sommaire

Day 21 – Game with the best story
Le jeu avec la meilleure histoire

La réponse sur le post suivant : 30 Day Video Game Challenge ! Day 21 à 30